Lluis Ortas Image

Luis Ortas

 

Réalisateur et producteur exécutif

Intéressé depuis l’enfance pour expliquer à travers la caméra, il a étudié le cinéma à l’UCLA de Los Angeles. Ceci lui a permis de participer à divers projets de longs métrages à Hollywood. A son retour sur l’île, il commence à travailler en tant que producteur, réalisant des vidéos industrielles pour des institutions et des entreprises privées, des clips musicaux, et une longue liste de courtC métrages et de documentaires.
En 1997, il commence à donner des cours au M.A.I.S.C.A. de l’UIB. Plus tard, avec d’autres réalisateurs, il fonde l’Association de Cinéastes des Iles Baléares, dont il fût le président de 2005 à 2010. Depuis 2008, il fait partie du Conseil assesseur d’Audiovisuals du Consell de Mallorca. En 2008 il crée la maison de production CineticaProduccions, dont il est directeur et producteur exécutif.

Un des documentaires les plus importants de sa carrière est Mar de Fang, 2008, 2° prix de la première édition de la Mostra International de Cinéma Céramique (2011), qui parle de l’artiste internationalement connu Miguel Barcelo et son œuvre à la cathédrale de Palma. Entre 2008 et 2010, il dirige la série documentaire Mémoire et Oubli d’une guerre, très suivie, émise par Televisio de Mallorca. En 2009, il dirige le documentaire Amour de Vivre qui raconte les origines minorquines de l’écrivain français Albert Camus, émis par IB3. Ce documentaire a été sélectionné au Festival Movimed de Marseille.
En février de cette même année, Amour de Vivre a été vu dans le cadre d’Expolangues de Paris et à la Semaine des Iles Baléares à Moscou et se présentera prochainement hors concours à la V° édition de la Quinzaine Culturelle Française en Extremadure. Au milieu de 2011, la télévision autonomique des Iles Baléares passe le Règne de Momoralia, un documentaire dirigé par lui et coproduit par CineticasProduccions et IB3. Il s’agit de la décadence de la noblesse majorquine au début du XX° siècle. La première a eu un très bon accueil de la part du public et met en évidence la sensibilité spéciale et la créativité artistique du réalisateur. Un an plus tard, « La peintre sans visage » voyait le jour.

Qui est Siegfried Meir ? réflexions d’un survivant des camps de concentration nazi établi actuellement à Ibiza, est le dernier documentaire de Lluis Ortas. Gagnant du prix de meilleur documentaire au festival Documentamadrid et sélectionné pour le festival de cinéma Magnolia à Shangai, ce projet documentaire consacre l’auteur comme une des références dans le monde documentaire des îles Baléares. Avec d’autres directeurs, il a fondé l’Association des Cinéastes des Iles Baléares, ACIB, dont il fut président jusqu’au début 2010. Il en est actuellement le trésorier. De 2008 à 2012, il fait partie du Conseil Assesseur d’Audiovisuels du Consell de Majorque. Il fut également membre fondateur et secrétaire du Cluster Audiovisuel des Iles Baléares, CLAB. Il dirige actuellement une série documentaire pour IB3 « Un lloc amb historia ».