Felip Solé Image

Félip Solé

Réalisateur, scénariste, auteur, producteur

Né à Lérida en Catalogne de parents instituteurs il fait ses études aux écoles Salésiennes et a l’École Industriel de Barcelone. Persécuté pour des activités antifranquistes, en 1974 il se réfugie en France s’initie à l’Art Vidéo et réalise des films documentaires, écrit dans des revues de cinéma et donne des cours de réalisation en France et à Barcelone.
Les lavoirs, 1987, installation vidéo au Musée d’Art Moderne de Céret. Teresa Rebull, una experiencia cantada, 26 min, 1985. Premier prix au Festival Vidéo d’Estavar (PO). El carbó vegetal, 26 min, 1986. Premier prix au Festival Vidéo d’Estavar. La Cabana del Carboner, 18 min, 1986. Médaille d’Or au Festival Vidéo d’Estavar. Et en docu-fiction, Fragments, 26 min. 1987. Premier prix au Festival Vidéo d’Estavar. Diffusion FR3. Home-nat-jo, Dalí hommage Dalí, 16 min.1989. En 1989, réalise des films documentaires, spots publicitaires et le film d’animation 2D, Au cœur des arbres, 26 min. et participe a l’écriture de deux projets pour le cinéma. En 1991-92 réalise la série documentaire Víbria pour TV3 en Catalogne. 60*18 min. En 1993 réalise Terre de troubadours, 90 min. docu-fiction sur l’érotique des troubadours occitans et catalans et le documentaire La memòria de la terra al Montgrí, 56 min, diffusion TV3. En 1994 réalise Floràlia, 9*26 min. sur la vie des jardins publics catalans. A partir de 1995 et pour Télévision de Catalogne réalise et coécrit des séries documentaires: Terra, 39*56 min. (1998-2001). Tarasca 350*56 min. (1995-2007). Afrika 4*56 min. (2003), Barcelona 13*26 min. (2007), Viure als Pirineus, 28*26 min. (2016)…). Réalise des séries de programmes musicaux et vidéoclips : Sardana, Tradicionarius, Marató de l’espectacle, Havaneres, Aplecs, Sentits, etc…) et aussi les films documentaires : Els raiers de la Noguera, 56 min. 1997 – Prix International Pica d’Estats –Rio Nero, 56 min. (2001) – Premier prix au Festival La vie aux Fleuves. Fusta de Mestre, 56 min. (2003) – Prix Cadaquès. El preu del desig, 56 min. (2004), Premier prix Sa Nostra-Canal, Palme de Majorque. La píndola, 26 min. (2005) – Prix Dhafne, Madrid.

Auteur de séries TV:
La Síndrome d’una guerra, sur la lutte des maquis républicains espagnols en Catalogne, et au Roussillon et à la frontière franco-espagnole (3*56 min. 2002); Zona Roja, sur la Guerre d’Espagne et la révolution en Catalogne, Pays Valencien et iles Baléares (11*56 min, 2003-2005) – Prix Memorimage, Barcelone 2006. Exilis, sur la destinée de 65 familles catalanes de la Retirada (6*56 min. 2006). El Tresor del setècamió, sur la Retirada de 1939 et la sauvegarde des trésors d’art du Musée du Prado, l’art gotique catalan et l’or du gouvernement républicain (3*56 min. 2007).

Auteur de docu-fictions TV:
Boira Negra, sur les nazis en Catalogne, les passeurs d’hommes aux Pyrénées et la Barcelone refuge pour les juifs de l’Europe occupe (4*60 min, 2008). Camp D’Argelés, ou le drame de 140.000 républicains espagnols, juifs et tziganes internes sur une plage frape par la tramontane entre 1939 et 1942 (90/52 min. 2009). L’Estelada de Verdun, l’engagement volontaire de milliers de catalans pendant la Ière Guerre Mondiale et la solidarité des barcelonais envers la  France (90 min, 2013). Perseguit i salvats, camins de nit i boira, ou  l’odyssée des jeunes juifs dans les Pyrénées protégés par l’Armée Juive et les passeurs catalans (70 min, 2014). Prix Josep Maria Planes de Journalisme et Recherche.

Auteur de documentaires TV:
Les Caixes d’Amsterdam, l’an 1939 dans la Barcelone occupé par les troupes fascistes un petit groupe à pour mission de sauver les archives de la CNT et les transporter a Amsterdam. An 2010: l’analyse de ces documents tisse une large trame relationnelle entre les anarchosyndicalistes de Barcelone, le mouvement makhnoviste en Ukraine ou la Patagonie rebelle. Noam Chomsky, Michel Onfray et Cristian Ferrer font l’analyse des expériences libertaires (75 min. 2010). Lluitant per la vida,de grands scientifiques pour ce documentaire qui les interroge sur les défis des sciences de la vie et la médecine de guerre (66 min. 2012).

Auteur de fictions TV:
Tornarem, 2*90, 2012. En 1939 à Barcelona la jeune fille de Lola et Félip est enlevée par les phalangistes. En France ils sont enfermes au camp d’Argelés. Félip veut récupérer sa fille mais les avatars le portent à la Légion pour lutter contre les alliés. Il déserte pour lutter dans la II DB du General Leclerc ou il fait partie de la « Nueve » la célèbre 9eme compagnie. En France, Lola s’engage dans la Résistance et récupère sa fille avec l’aide de Manuel, libertaire et passeur d’hommes de qui elle tombe amoureuse… Il s’agit des combattants républicains espagnols contre le fascisme, les libérateurs de Paris, les premiers à arriver au Nid de l’Aigle d’Hitler. Prix Iris pour la meilleure fiction, Académie des Sciences et Arts de Télévision d’Espagne. Prix Gaudí au meilleur film TV, Académie du Cinéma Catalan. Prix Magnolia d’Or  au meilleur directeur, Festival de Télévision de Shanghai. Prix Panda d’Or au meilleur scenario, Festival de Télévision de Sichuan, Chine. Son directeur de photographie, Josep M. Cività reçu le prix PRISMA 2012 de l’Association de Directeurs de Photographie d’Espagne. Nominé aux Prix Europe 2012 au Festival de Télévision de Monte-Carlo et à la meilleure actrice au Festival de Berlin.

Auteur de livres :
Tarasca, dies de llum i festa, éditions El Mèdol, 2001. Exilis, avec Enric Pujol, éditions Angle, 2007. Camp d’Argelers, avec Grégory Tuban, éditions Cossetània, 2010. Boira negraa Barcelona, avecJordi Arbonès, Pagès Éditions, 2016. Il publie de nombreux articles dans la revue d’histoire Sàpiens.